Rencontre avec Valentine Goby au Lycée du Léon : « Apprendre à lire et écrire avec le corps. »

A l’occasion de la venue à Landivisiau de Valentine Goby, les élèves de 1ère L-ES du Lycée du Léon ont pu bénéficier de deux journées d’échanges avec la romancière autour de l’écriture, en prenant appui sur son récit « Je me promets d’éclatantes revanches ». Cet ouvrage raconte son expérience foudroyante d’une découverte littéraire : celle de l’oeuvre de Charlotte Delbo, poète rescapée d’Auschwitz, qui, selon Valentine Goby, se distingue des autres témoins de la Shoah, parce qu’elle est parvenue à « trouver une langue, celle du corps », pour restituer son quotidien de déportée.

Les lycéens en atelier d’écriture avec Valentine Goby

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un projet Lettres-Histoire mené avec la classe depuis plusieurs semaines par Mme Auger-Garrec et M. Lutz, professeurs au lycée. Après avoir étudié en cours la période des camps et l’écriture de Charlotte Delbo, les élèves de 1ère ont donc pu poser des questions à l’auteure, qui y a répondu avec enthousiasme, avant de s’essayer à leur tour à l’écriture aux cours de deux ateliers de deux heures. Au programme : raconter une saison, une sensation, un lieu… à la manière de Charlotte Delbo. Ce fut une expérience exigeante, mais particulièrement enrichissante pour les lycéens qui ont pu profiter des précieux conseils de Valentine Goby.