Alice Saulday-Hubert proviseur adjoint au lycée du Léon

Alice Sailday-Hubert a pris ses fonctions de proviseur adjoint au lycée du Léon depuis janvier aux côtés de Marianne Naspetti, proviseur.

De gauche à droite: Marianne Naspetti, proviseure du lycée du Léon et Alice Saulday-Hubert proviseure adjointe nouvellement arrivée.

C’est à nouveau un tandem féminin qui administre le lycée du Léon, depuis la rentrée de janvier 2020. Marianne Naspetti, qui a pris la suite de Christine Morisson, en tant que proviseur, a en effet accueilli avec satisfaction Alice Saulday-Hubert comme proviseur adjoint.

Brestoise d’origine, âgée de 39 ans, mariée et maman d’un enfant, la nouvelle recrue était depuis le 1er septembre 2007, professeur de lettres au Collège des monts d’Arrée. Titularisée en 2003, elle a commencé par occuper un poste au collège de la Fontaine Blanche, à Plougastel-Daoulas, avant d’être mutée durant deux ans en Mayenne, puis, une année au lycée Rabelais à Saint-Brieuc. « J’ai décidé de préparer le concours pour être proviseur, afin d’avoir une vision plus globale du milieu scolaire », précise-t-elle. La gestion des élèves avec Frédérique Faucheux, CPE, le suivi des conseils de classe, l’organisation des examens et maintes autres tâches feront désormais partie de son quotidien. Dès à présent avec la proviseur, son programme est le suivant : l’accueil des 3e en immersion cette semaine, l’organisation des portes ouvertes qui auront lieu les 20 et 21 mars au cours desquelles le lycée obtiendra la labellisation « Développement durable » et, à l’horizon, la préparation des 30 ans du lycée qui seront fêtés les 25 et 26 septembre 2020. En attendant, le moral est au beau fixe après l’annonce par l’Inspection académique, de l’octroi d’une cinquième classe de première pour la rentrée prochaine.