Visioconférence au lycée du Léon avec Robert Bellé sur fond de Prix Nobel de chimie

Le professeur Robert Bellé, chercheur à la station biologique de Roscoff est intervenu en visioconférence au Lycée du Léon devant une centaine de jeunes.

Les élèves du lycée du Léon attentifs aux propos du professeur Robert Bellé, chercheurs à la Station biologique de Roscoff. (Source photo : secrétariat lycée du Léon)

Fête de la Science, films scientifiques, Café des sciences, représentent autant d’occasions pour le professeur Robert Bellé, chercheur à la Station biologique de Roscoff, pour mettre la Science à la portée du plus grand nombre. Sur invitation du professeur Vincent Rannou, pour des raisons sanitaires, il est intervenu en distanciel, par visioconférence, au lycée du Léon, auprès d’un public d’une centaine de lycéens.

Focus sur les recherches d’Emmanuelle Charpentier Prix Nobel de chimie

Robert Bellé est intervenu dans le cadre de l’attribution du prix Nobel de chimie à la Française Emmanuelle Charpentier et à l’Américaine Jennifer Doudna, récompensées pour leurs « ciseaux génétiques ».

« Les deux femmes ont découvert l’un des outils les plus pointus de la technologie génétique », a précisé le chercheur avant de présenter aux lycéens quelques innovations majeures appelées à révolutionner le monde de la biologie et qui laissent présager qu’on pourra venir à bout de maladies génétiques rares, de cancers résistants aux traitements classiques voire à des maladies largement répandues et même à l’infection tant redoutée par la covid-19. Les élèves ont pu comprendre les mécanismes scientifiques impliqués et découvrir les applications possibles de cette découverte. Le conférencier n’a pas manqué de préciser : « J’ai été le premier à présenter Emmanuelle Charpentier à Taulé, en 2016, dans le cadre d’un Café des Sciences. Nous étions collègues de la même université Pierre et Marie Curie (aujourd’hui Sorbonne Université). Elle est partie aux USA où elle a trouvé les conditions pour continuer son travail de recherche et je me réjouis de cette reconnaissance bien méritée ».

En conclusion, il a lancé un appel aux filles de l’auditoire en les invitant à s’intéresser davantage aux sciences et aux métiers scientifiques.