Un programme bien ficelé et un moral au beau fixe pour les élèves du lycée du Léon de Landivisiau

Proviseur du lycée du Léon, Eric Salaün évoque les perspectives de l’établissement ainsi que la motivation des élèves en cette période si troublée.

Laurie, Louna et Margaux ont participé à des vidéos de présentation du lycée du Léon

À un moment où les lycéens font des choix, où les collégiens et leurs parents se déterminent sur leur future orientation, Éric Salaun, proviseur du lycée du Léon de Landivisiau, fait un point d’étape sur le fonctionnement et les perspectives du lycée qu’il encadre.

Comment traversez-vous cette crise sanitaire qui tend à durer ?

Malgré le protocole sanitaire, le lycée du Léon a maintenu sa politique d’ouverture culturelle, ses nombreuses actions dans les domaines linguistiques, scientifiques et de citoyenneté : hormis les déplacements et les sorties, le programme prévu a été respecté. L’équipe éducative qui a accueilli Soraya Guivarc’h, nouvelle proviseure adjointe, en remplacement de Marianne Naspetti, se prépare également à accueillir sous forme de visites les familles et élèves intéressés par une future inscription au lycée du Léon. Le protocole sanitaire est appliqué sous l’œil vigilant de l’infirmière scolaire. Tous les élèves et étudiants sont accueillis, à raison d’une salle par classe et des mesures sont renforcées en restauration scolaire. Les examens blancs maintenus en janvier ont permis aux élèves de terminale de bénéficier d’une expérience du passage des épreuves. Les projets d’orientation ont été accompagnés et les interventions de professionnels et d’anciens lycéens ont eu lieu. Enfin, les étudiants de BTS ont tous pu effectuer leur stage et ont réalisé des vidéos de présentation de leur filière.

Comment percevez-vous la motivation des lycéens en cette période où on les dit démotivés ?

Nos élèves participent actuellement à de nombreux concours nationaux. Des élèves volontaires des classes de première et de terminale participent aux Olympiades de géoscience et de mathématiques ; d’autres préfèrent s’intéresser au Trophée Lewis Caroll (championnat de jeux mathématiques et stratégiques) ; d’autres encore se préparent au Concours général des lycées qui distingue les meilleurs élèves de première et terminale. D’autres élèves de terminale ont participé à l’action menée avec le Théâtre du Grain, qui leur a permis d’affiner leurs compétences pour le grand oral. Par ailleurs, le 26 mars, le lycée participera à la fête du court métrage, avec des projections se déroulant dans notre amphithéâtre, protocole sanitaire oblige. Les linguistes ne sont pas en reste : la réussite de l’examen de certification en langues, en allemand et en anglais (Cambridge) ; l’intervention d’Alain Kerhervé, professeur d’anglais à l’UBO, venu présenter un cours de licence à l’université leur était destiné. À noter également la présence de Judith Valdebenito, originaire du Chili, assistante en espagnol auprès des élèves de seconde et de première. Enfin, la motivation des élèves est également perceptible dans leur implication autour des thèmes de la solidarité, de l’égalité garçons-filles, et autour du réaménagement de leur foyer.

Comment s’annonce l’année prochaine ?

Bien entendu, le lycée ne pourra pas organiser de portes ouvertes, mais il proposera des visites guidées, les mercredis et vendredis, sur inscription (et dans le respect du protocole sanitaire) à partir du mercredi 10 mars. Des vidéos de présentation seront également disponibles sur le site du lycée. Je peux déjà préciser que, concernant l’année scolaire 2021-2022, le lycée portera une attention particulière aux élèves de seconde en maintenant les dispositifs d’accompagnement suivant : une heure de mathématiques et de français supplémentaires en demi-groupe, des demi-groupes en sciences et langues vivantes, et une heure d’accompagnement personnalisé avec le professeur principal et ceci chaque semaine.

Contact

Lycée du Léon, 25, boulevard de la République, Landivisiau. Tél. 02 98 24 44 44. Courriel : contact@lycee-landivisiau.fr