BIA en poche, douze élèves du lycée du Léon, de Landivisiau, survolent la baie de Morlaix

Douze élèves du lycée du Léon, Brevet d’initiation aéronautique en poche, ont survolé la Baie de Morlaix en récompense de l’obtention de leur diplôme.

Commandant Carayon (Radar de Loperhet) ; adjudant-chef Malézieux et caporal-chef Gillet, du Cirfa ; Mme Frobert, professeure de mathématiques, M. Luzak, ancien officier de marine et parent d’élève ; E. Salaün, proviseur ; et les élèves du lycée. (Photo lycée du Léon)

Le samedi 8 octobre 2022, à l’aéroclub de Morlaix, Éric Salaun, proviseur du lycée du Léon, a organisé une cérémonie de remise du diplôme du Brevet d’initiation aéronautique (BIA) en présence de l’adjudant-chef Malézieux, représentant du Cirfa, du caporal-chef Gillet et du commandant Carayon.

Un baptême de l’air en récompense

Douze élèves ont été récompensés par une découverte de la Baie de Morlaix à bord d’un avion-école et d’un avion de voyage. C’est l’aboutissement des ateliers de préparation au BIA, coordonnés par Mme Frobert, professeure de mathématiques et de la formation dispensée par M. Luzak, ancien officier de marine et parent d’élève.

Au cours de cette formation, proposée au lycée du Léon depuis 2021, les élèves suivent des cours théoriques d’histoire et culture de l’aéronautique et du spatial, d’aérodynamique, de navigation, de réglementation des vols, ainsi que de météorologie et d’aérologie.

Des vocations sont nées

Les élèves ont apprécié cette belle récompense pour leur investissement tout au long de l’année, ainsi que les commentaires des pilotes de l’aéroclub. Des vocations sont nées : certains visent un brevet de pilote, d’autres le métier de pilote lui-même ou les métiers de l’Armée de l’air et de l’espace. « Le dispositif sera reconduit pour cette année scolaire. Outre la formation théorique, des sorties (Base aéronavale, Radar de Bretagne), des rencontres avec des professionnels (pilotes, mécaniciens avioniques) vont être proposés aux élèves volontaires pour lesquels cette formation représente une belle opportunité. Elle leur permet de découvrir de nouveaux enseignements, de réutiliser des acquis et de travailler leur orientation », a précisé Éric Salaun.