Un « Misanthrope » dépoussiéré au Vallon de Landivisiau

Vendredi 13 octobre, dans le cadre de la programmation culturelle de la ville, 320 collégiens et lycéens (lycée du Léon de Landivisiau, lycée Saint-Louis de Châteaulin, collège Jean-Jaurès d’Huelgoat) ont assisté à une représentation du Misanthrope surprenante, dépoussiérant l’image que l’on peut se faire du théâtre classique.

Un groupe d’élèves sur la scène du Vallon avec les comédiens. (Photo Service culturel de Landivisiau)

Du théâtre interactif qui séduit

Rarement, les élèves ont été aussi réactifs voire vindicatifs, prenant parti tantôt pour Alceste, tantôt pour Orante, réagissant bruyamment au comportement parfois discutable de Célimène. Il faut dire que dès le départ, prendre le parti d’inviter les spectateurs à partager un verre (de grenadine), a mis tout le monde dans l’ambiance. La représentation scolaire, suivie en soirée d’un autre public qui a accueilli 250 personnes, s’est poursuivie par un bord de scène tout à fait passionnant avec les comédiens de la Première Bande, salués pour leur inventivité dans le jeu et la mise en scène et pour leur générosité lors des échanges. Le théâtre du XVIIe n’est pas mort, bien au contraire !

© LE TELEGRAMME 23/10/2023